Chargé.e de recherches (post-doctorant(e))

  • Référence du poste : CS300
  • Sites : Richelieu 58 rue de Richelieu 75002 Paris; Louvois 58 rue de Richelieu 75002 Paris
  • Catégorie : A
  • Groupe emploi : 3
  • Famille : Services aux publics traitement des collections
  • Emploi de référence : Charge de collections
  • Durée du contrat : 12 mois
  • Fondement du contrat : L332-24
  • À pourvoir à compter du : 10/01/2024

Missions et activités permanentes

Alexandre Tzonis et Liane Lefaivre ont récemment fait don de leur fonds d'archives (12 mètres linéaires) au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France.

Alexander Tzonis est professeur émérite d’architecture à l’Université de Delft, où il a fondé et dirigé le Design Knowledge Systems, un institut de recherche pluridisciplinaire sur les questions d’architecture et de design. Liane Lefaivre fut professeure à l’Université d’Arts appliqués de Vienne. Tous deux ont enseigné dans de nombreuses autres universités à travers le monde, parmi les plus prestigieuses, et ont publié d’importants essais sur l’histoire et la théorie de l’architecture, dont certains en collaboration. On doit à Alexander Tzonis et Liane Lefaivre la théorie du régionalisme critique.

Leur fonds d’archives est composé de manuscrits, de correspondance et de documentation écrite, graphique et audiovisuelle autour de l’architecture et de son environnement. On y trouve aussi un manuscrit d’Henri Lefebvre (philosophe français, 1901-1991). Est jointe par ailleurs à cet ensemble, au sein des dossiers consacrés à un projet d’encyclopédie de la contre-culture, une collection de documents rassemblés par Alexandre Tzonis et Liane Lefaivre autour de la contre-culture de la fin des années 1960 au début des années 1970. Cette collection comprend des journaux, des magazines, des brochures, des fascicules, des tracts, des bandes dessinées, 20 bobines de films super 8 tournés par Alexander Tzonis à Harvard Square au printemps 1969, des affiches dessinées et imprimées par des étudiants lors de la révolte des étudiants d’Harvard au printemps 1969.

Avec le soutien d’Alexandre Tzonis et de Liane Lefaivre, la BnF souhaite recruter un(e) chercheur(se) postdoctoral(e) afin de :

1. Étudier ce fonds en proposant un axe de recherche qui en valorise l’actualité pour la théorie et la pratique de l’architecture et, plus largement, les sciences humaines et des questions contemporaines de société. Cette étude devra déboucher sur un projet d’article dans une revue scientifique à comité de lecture.
2. Participer au traitement bibliothéconomique du fonds pour sa mise à disposition des chercheurs. Cette mission inclut :
· un travail de reconditionnement physique de l’ensemble du fonds.
· un travail d’inventaire à partir de l’ensemble des informations transmises par les donateurs, et au besoin en collaboration avec eux pour les ensembles les plus complexes à identifier.
Ces deux activités seront menées sous la responsabilité du responsable du fonds au département des Manuscrits.
3. Développer des pistes de valorisation de ce fonds :
· Concevoir un projet de journée d’étude ou de colloque autour d’un ou plusieurs thèmes développés dans l’œuvre d’Alexandre Tzonis et Liane Lefaivre. Le ou les thèmes seront choisis : par rapport à l’état de la recherche en sciences sociales et dans le domaine de l’architecture et de son environnement ; par rapport aux questions contemporaines dans lesquelles les travaux d’Alexander Tzonis et Liane Lefaivre s’insèrent.
· Réfléchir à l’intérêt d’un projet d’exposition dans la galerie des donateurs de la BnF des documents graphiques et audiovisuels conservés dans le fonds Alexandre Tzonis et Liane Lefaivre. Cette réflexion suppose un examen détaillé de ces documents graphiques et audiovisuels, et devra préciser quelle(s) série(s) serai(en)t la(les) plus pertinente(s) pour une telle mise en valeur.
· Toutes autres opérations de mises en valeur pourront être envisagées : rédaction d’articles, conférence, communication brève sur les réseaux sociaux.

Activités spécifiques

Participation ponctuelle aux activités du département des Manuscrits selon l’actualité et les propositions des chargés de collections.

Compétences requises

- Goût pour la recherche, rigueur scientifique, qualité rédactionnelle
- Connaissance de l’histoire et des théories de l’architecture et de son environnement, en particulier pour la période contemporaine
- Être titulaire d’un doctorat en sciences humaines et sociales ou en architecture
- Avoir une expérience de travail sur des sources documentaires matérielles, si possible dans des établissements patrimoniaux (bibliothèques, musées, etc.)
- La maîtrise de l’anglais est requise (une grande partie des documents est en anglais)

Contraintes spécifiques

Travail sur le site de Richelieu avec déplacements ponctuels sur le site de François-Mitterrand

 

Date de fin de publication : 04/26/2024