Responsable d’opérations (H/F)

  • Référence du poste : 3646
  • Sites : François-Mitterrand Quai François-Mauriac Cedex 13 75706 Paris
  • Catégorie : A
  • Groupe emploi : 5
  • Famille : Technique logistique prévention
  • Emploi de référence : Chargé / chef de projet travaux exploitation
  • Durée du contrat : 3 ans
  • Fondement du contrat : 4.1
  • À pourvoir à compter du : 03/01/2022

Missions et activités permanentes

Le futur pôle de conservation de la BnF doit être construit à Amiens et sera
mis en service à horizon 2028. Sur une emprise au sol de 15 000 m2 et doté
d’une équipe d’une centaine de personnes, il hébergera en son sein un centre de
conservation des collections de la BnF et un conservatoire national de la
presse, avec une capacité de 350 kilomètres linéaires de collections (soit
l’équivalent de la capacité du site François-Mitterrand). Ce bâtiment unique en
France dans le monde des bibliothèques s’inspirera d’exemples étrangers au
Royaume-Uni, en Suisse ou encore au Canada et se voudra particulièrement
innovant en termes de stockage des collections (magasins robotisés) et de
conservation ainsi que de consommation d’énergie et plus largement d’empreinte
environnementale. Projet conduit par la Bnf, sous la tutelle du ministère de la
Culture, la construction du futur pôle de conservation s’effectuera en
partenariat étroit avec la région Hauts-de-France, le département de la Somme,
et la communauté d’agglomérations d’Amiens Métropole et en parfaite
coordination avec les services de l’Etat en région. La maîtrise d’ouvrage en
sera déléguée à la région.

Mission
Assurer, sous la responsabilité du directeur de projet et en lien avec le
département des moyens techniques de la direction de l’administration et du
personnel, la mission de référent technique pour le projet de construction d’un
bâtiment neuf abritant un pôle de conservation des collections pour la
Bibliothèque nationale de France.

Activités principales

- Veiller au respect de la planification des différentes étapes de la
réalisation du projet et l’intervention des partenaires internes et des
prestataires externes.
- Assurer le suivi bâtimentaire et l’expertise technique de la prestation de
rédaction du programme du futur bâtiment, en veillant particulièrement à la
mise aux normes, notamment en termes d’accessibilité, de sécurité, de sûreté,
et à la qualité environnementale du futur bâtiment.
- Etudier la faisabilité technique du projet de construction : être force de
proposition puis suivre les études à mettre en place en lien avec la maîtrise
d’ouvrage déléguée (études de coûts, de conception).
- Etre l’interlocuteur technique privilégié de la maîtrise d’ouvrage déléguée
pour le projet de construction du futur pôle de conservation
- Participer à toutes les opérations de marché concernant le projet, aux côtés
de la responsable administrative fonctionnelle, et architecturale du projet, et
en lien avec le MOD et le département des affaires juridiques : cahier des
charges, dossiers de consultation, CCTP, commissions, négociations, exécution
des marchés et réception des livrables et travaux.
- Représenter l’équipe du projet pour ce qui regarde les aspects techniques du
projet, conjointement avec le département des moyens techniques, auprès du MOD
et accompagner ce dernier avec le directeur du projet à chaque étape de suivi
technique et sur le chantier.
- Participer à l’évaluation et au contrôle de la conformité et la qualité des
travaux
- Assurer la planification et la coordination des opérations (concertation,
diffusion de l’information, organisation de réunion, préparation des dossiers
d’information, rédaction des comptes rendus, courriers, rapports…).
- Consulter les acteurs de la prévention de la BnF tout au long du projet en
amont de chaque phase de conception et de réalisation de manière à assurer sa
bonne intégration tout au long de sa réalisation.
- Veiller, en lien avec le maître d’ouvrage délégué, à l’application des
procédures et des mesures réglementaires liées à la sécurité des personnels et
aux risques professionnels.
- Assurer une liaison transversale avec les services opérationnels de la BnF et
en particulier du DMT dans le cadre de la gestion des opérations d’étude et de
travaux.

Environnement professionnel
- L’équipe du projet du futur pôle de conservation est rattachée à la direction
générale de l’établissement
- Le responsable d’opération est placé sous l’autorité du directeur de projet
et de son adjoint, et travaille en étroite collaboration avec le reste de
l’équipe et la maîtrise d'ouvrage déléguée.
- Projet d’envergure pour l’ensemble de la Bibliothèque, il est appelé à
travailler avec l’ensemble des services participants au projet et en
particulier les départements chargés des collections, de la conservation ou
encore des moyens techniques. Le directeur du département des moyens
techniques est un interlocuteur privilégié.

Compétences requises

Bac +5
· Une expérience similaire serait un atout.
· Savoirs
- Expertise des corps d’état d’un bâtiment ERP/IGH
- Bonne connaissance des normes en matière d’accessibilité aux personnes
handicapées.
- Maîtrise des marchés publics (CCAG travaux, CCAG prestations intellectuelles)
et des modes de passation des marchés
- Expertise de la réglementation en vigueur (ERP, Code du Travail, Hygiène et
Sécurité, Sécurité incendie…)
- Expérience en économie de la construction

· Savoir-faire
- Maîtriser les outils bureautiques standards (Office, Project) et les
logiciels de CAO (Autocad, Revit)
- Rédiger un écrit professionnel, technique et/ou administratif
- Maitriser les coûts, les délais et la qualité des opérations
- Coordonner les équipes de projet (entreprises, maîtrise d'ouvrage déléguée,
maître d’œuvre, bureau de contrôle…)
- Assurer un reporting efficace et anticiper les difficultés
- Travailler en faisant preuve d’autonomie, de rigueur, de réactivité, et de
sens de l’organisation
- Communiquer en s’adaptant à différentes catégories d’interlocuteurs internes et externes
- Analyser et synthétiser les besoins
- Maîtriser l’usage de l’anglais
. Goût pour l’innovation et le travail collaboratif

Contraintes spécifiques

Déplacements fréquents entre le site d’affectation et le chantier de construction du futur pôle de conservation (à moins de deux heures de Paris en transports en commun).